Les voix se multiplient pour la consigne sur les bouteilles et canettes en Wallonie et Bruxelles

L’Alliance de la Consigne s’élargit rapidement coté francophone. En quelques semaines, 16 organisations, 1 commune bruxelloise et 2 communes wallonnes ont déjà rejoint l’initiative qui réunit plus que 800 partenaires qui demandent la consigne sur les bouteilles PET et les canettes.

Il s’agit de la salle de concert bruxelloise Ancienne Belgique, l’organisation contre le cancer du sein Think-Pink, le festival international du film fantastique BIFFF, l’entreprise des articles zéro déchets Little Step, l’organisation au service de la forêt et des forestiers La Société Royale Forestière de Belgique, l’association environnementale Nature et Progrès, le mouvement de jeunesse écologique Jeunes et Nature, les coopératives d’énergie Cociter, Courant d’Air et Ferréole, le parc naturel Le Domaine des Grottes de Han, la maison des jeunes Carpe Diem, le partenaire de nombreuses organisations sportives O’Top, l’organisation de jeunesse Spéléo-J, la fédération des organisations environnementales IEW, l’organisation qui supporte les choix et les actions durables Ecoconso, les communes bruxelloises de Saint-Gilles, Jette et les communes wallonnes de Neufchâteau et Comines-Warneton.

La revendication de l’Alliance de la Consigne est très simple. Elle demande aux  gouvernements régionaux d’instaurer rapidement la consigne sur les bouteilles en plastique PET et les canettes. Ce système serait un élargissement du système actuel pour les bouteilles de bière.

Une Alliance des Pays-Bax jusqu’en Wallonie

Aux Pays-Bas, déjà 169 organisations et plus de 350 communes ont rejoint l’initiative. Parmis eux, les villes d’Amsterdam et Rotterdam. En Flandre, le compteur est actuellement sur 102 organisations et 174 communes et villes. Parmi eux quelques noms remarquables: le mouvement des femmes KVLV, l’organisation de consommateurs Test Aankoop/Test Achats, le syndicat d’agriculteurs ABS, et les villes de Bruges, Gand, Malines et Hasselt en 170 autres communes flamandes.

L’Alliance de la Consigne, initiative de l’ong Recycling Netwerk Benelux, regroupe des organisations, entreprises et communes néerlandaises et belges derrière une seule et simple demande: l’introduction de la consigne sur les bouteilles en plastique PET et sur les canettes de boissons. Seulement lancée en novembre 2017, l’Alliance s’est agrandie jusqu’à un total de 823 partenaires hollandais et belges.

Le soutien des Belges

La vue des canettes et bouteilles dans nos quartiers, le long des routes et dans la nature dérange tout le monde. Un sondage effectué par GfK en juin a montré que 82 pourcent des Belges souhaitent l’introduction de la consigne. Les canettes sont dangereuses pour les vaches. Les bouteilles en plastique se rajoutent à l’île de plastique dans les mers et les océans. La facture pour le ramassage tombe sur le dos des communes, et donc les contribuables qui paient des impôts communaux. L’exemple de l’Allemagne démontre que la consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes rend les bords de route et la nature propres et dégagés.

La consigne existe déjà en Belgique sur les bouteilles de bière et certaines bouteilles de vin. La demande de l’Alliance de la Consigne aux gouvernment régionaux en Wallonie, Flandre et Bruxelles est très simple: “Introduisez la consigne aussi sur toutes les bouteilles en plastique PET et les canettes de boissons”.

Rejoindre l’Alliance

Maintenant que dans toutes les communes et villes, des nouvelles équipes se mettent en place, l’adhésion à l’Alliance de la consigne fera probablement partie de plusieurs accords locaux.