Plus que 800 organisations souhaitent la consigne sur les canettes et les bouteilles

Déjà 834 organisations, villes et communes soutiennent la demande d’introduire en Belgique et aux Pays-Bas la consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes.

Elles se réunissent depuis un an dans l’Alliance de la Consigne, initiative qui vise à rendre visible le soutien pour la consigne et qui demande aux gouvernements régionaux de Flandre, Bruxelles et la Wallonie d’introduire la consigne sur les bouteilles et canettes.

La consigne a démontré ses résultats en Allemagne et les pays Scandinaves. On y voit rarement des emballages de boissons dans les rues. Le taux de recyclage y est aussi largement supérieur qu’en Belgique.

 

De la Frise à Neufchâteau

Presque toutes les communes hollandaises ont rejoint la plateforme. Parmis eux, les villes d’Amsterdam et Rotterdam. En Flandre, plus que la moitié des communes adhère à la ‘Statiegeldalliantie’. Parmi eux les villes de Bruges, Gand, Malines et Hasselt, ainsi que le mouvement des femmes KVLV, l’organisation de consommateurs Test Aankoop/Test Achats, le syndicat d’agriculteurs ABS et des dizaines d’autres associations.

L’Alliance de la Consigne s’élargit rapidement coté francophone. En quelques semaines, 16 organisations, 1 commune bruxelloise et 2 communes wallonnes ont déjà rejoint l’initiative.

Il s’agit de la salle de concert bruxelloise Ancienne Belgique, l’organisation contre le cancer du sein Think-Pink, le festival international du film fantastique BIFFF, l’entreprise des articles zéro déchets Little Step, l’organisation au service de la forêt et des forestiers La Société Royale Forestière de Belgique, l’association environnementale Nature et Progrès, le mouvement de jeunesse écologique Jeunes et Nature, les coopératives d’énergie Cociter, Courant d’Air et Ferréole, le parc naturel Le Domaine des Grottes de Han, la maison des jeunes Carpe Diem, le partenaire de nombreuses organisations sportives O’Top, l’organisation de jeunesse Spéléo-J, la fédération des organisations environnementales IEW, l’organisation qui supporte les choix et les actions durables Ecoconso, la commune bruxelloise de Saint-Gilles et les communes wallonnes de Neufchâteau et Comines-Warneton.

 

Aussi des entreprises

Depuis peu, une banque hollandaise, ASN Bank, et un producteur de produits de nettoyage, Ecover, ainsi que la coupole chrétienne flamande soutiennent également la demande.

Le producteur de produits de nettoyage Ecover est la première entreprise qui emballe ses produits en plastique, et se prononce en même temps favorable à la consigne. Ecover fabrique sa bouteille de 100% de matière recyclée. Afin de pouvoir acheter cette matière sur le marché local belge, la société estime que la consigne devrait aussi être introduite en Belgique. L’entreprise a d’ailleurs expérimenté avec la consigne sur les bouteilles en plastique durant trois jours, dans son Statiegeld Store à Anvers. 3.000 personnes sont passées et 7.000 bouteilles ont été récoltées.

 

Le soutien des citoyens

Les attentes envers les gouvernements régionaux sont grandes. En introduisant la consigne en Belgique, ils pourraient faire le premier pas en voie d’une économie circulaire vraiment belge.

La vue des canettes et bouteilles dans nos quartiers, le long des routes et dans la nature dérange tout le monde. Un sondage effectué par GfK en juin a montré que 82 pourcent des Belges souhaitent l’introduction de la consigne. Les canettes sont dangereuses pour les vaches. Les bouteilles en plastique se rajoutent à l’île de plastique dans les mers et les océans. La facture pour le ramassage tombe sur le dos des communes, et donc les contribuables qui paient des impôts communaux. L’exemple de l’Allemagne démontre que la consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes rend les bords de route et la nature propres et dégagés.

 

Toute organisation peut adhérer gratuitement

  • L’Alliance de la Consigne est ouverte à toute organisation ou commune qui souhaite participer. Adhérer est gratuit et très simple via le formulaire sur le site web en français: http://alliance-consigne.org.