La consigne sur les canettes: Yes, We Can!

Statiegeld Yes We Can

Réaction de l’Alliance pour la consigne à la décision du gouvernement néerlandais.

 

La secrétaire d’État aux infrastructures vient de décider d’instaurer la consigne sur les canettes de boisson. «La bataille pour la consigne a duré des décennies et est enfin gagnée. C’ est une étape historique: l’idée de la consigne s’est imposée en une seule législature. La consigne concerne les bouteilles en plastique ét les canettes», dit l’Alliance pour la consigne avec satisfaction.

«De cette manière, le gouvernement hollandais répond positivement à notre demande. La consigne réduira fortement le nombre de bouteilles et canettes qui sont jetées dans la rue. Les Pays-Bas deviendront visiblement plus propres. Nous félicitons de tout cœur la  secrétaire d’État aux infrastructures, Stientje van Veldhoven (D66)», déclare l’Alliance pour la consigne.

Depuis 2017, plus de 1.100 communes, organisations et entreprises demandent l’introduction de la consigne aux Pays-Bas et en Belgique via l’Alliance pour la consigne

Presque toutes les communes néerlandaises et des centaines d’organisations, y compris le 

supermarché Ekoplaza, Triodos Nederland, le Consumentenbond, Test Achats et Algemeen Boerensyndicaat ont rejoint l’Alliance pour la consigne.

Le dossier de la consigne est l’un des dossiers environnementaux les plus anciens du monde politique néerlandais. Le mouvement environnemental néerlandais réclame la consigne depuis des décennies, à l’exemple de ce qui existe depuis bien longtemps dans d’autres pays européens. Mais en raison du lobbying de certaines entreprises, ce progrès vers l’économie circulaire a été contrecarré pendant des années.

Avec 20 partenaires, Recycling Netwerk Benelux a mis en place l’Alliance pour la consigne fin 2017 pour lutter contre ces freins. L’Alliance s’est rapidement transformée en un grand mouvement enthousiaste. La campagne “Statiegeld, Yes We Can!” a suscité l’intérêt des médias néerlandais et belges et a suscité beaucoup d’enthousiasme parmi la population, les associations et les politiciens. Tout le monde parlait de la consigne et tout le monde voulait qu’il soit mis en œuvre rapidement. 

En avril 2020, le cabinet Rutte III a approuvé la décision d’instaurer la consigne sur les petites bouteilles en plastique, et maintenant, moins d’un an plus tard, a également décidé d’instaurer la consigne sur les canettes. En Belgique, la région bruxelloise, la région wallonne et le gouvernement fédéral ont inclus le projet de consigne dans leurs accords de coalition respectifs. «Le déploiement de la consigne aux Pays-Bas va donner une impulsion significative au débat en Belgique», prédit l’Alliance pour la consigne.

Pour terminer, nous remercions tous les citoyens, ramasseurs de déchets, associations,communes, villes, organisations paysannes, organisations environnementales, organisations de consommateurs, entreprises, écoles, partenaires de la Statiegeldalliantie, décideurs politiques et politiciens qui ont contribué à cette décision positive d’introduire la consige. Yes We Can!

 

Plus d’infos: L’Alliance de la Consigne réunit des centaines de communes, d’organisations de la société civile et d’entreprises derrière la simple demande d’introduction de la  consigne. Cette mesure existe déjà dans 40 pays et y réduit le nombre de bouteilles et de canettes dans la nature de plus de 70%.

Contact presse

Tom Zoete | Porte-parole de l’Alliance de la Consigne | tom.zoete@recyclingnetwerk.org | +32 497 04 27 96 | www.alliance-consigne.org

 

 

 

Statiegeld Yes We Can