L’Alliance pour la Consigne : décision positive de la ministre Demir de s’attaquer aux déchets sauvages avec la consigne des bouteilles et canettes

  • par
20220907 Zuhal Demir - Credits De Tafel van vier

L’Alliance pour la Consigne soutient la décision de la ministre flamande de l’environnement Zuhal Demir (N-VA) de s’attaquer au problème des déchets sauvages avec la consigne sur les canettes et bouteilles en plastique, annoncée mardi soir dans l’émission De tafel van vier.

L’Alliance pour la Consigne réagit: “La ministre dit à juste titre que la consigne est inévitable. Des décennies de sensibilisation, de sanctions et de projets de récompense comme Le Click n’ont pas donné le résultat escompté, à savoir un pays propre. Il est nécessaire de passer à l’action maintenant. Grâce à la consigne, les gouvernements régionaux peuvent réduire considérablement le nombre de canettes et de bouteilles dans la nature, à l’exemple des pays d’Europe du Nord”.

“C’est de toute façon une bonne nouvelle. La consigne est un système solide qui a été testé dans la pratique pendant des décennies. L’Allemagne l’a depuis deux décennies. Les Pays-Bas l’ont introduite sur les petites bouteilles en juillet 2021 et les résultats sont déjà très positifs“, souligne l’Alliance pour la Consigne.

Hausse des déchets sauvages

En effet, la lutte contre les déchets sauvages est la principale raison pour l’introduction de la consigne. Le gouvernement flamand a décidé en 2016 que les déchets sauvages devaient être réduits de 20 % d’ici 2022, par rapport à l’année de référence 2013. Par la suite, le gouvernement flamand a changé l’année de référence de 2013 à 2015. De l’argent a été dépensé pour sensibiliser le public, sanctionner avec des amendes et lancer le projet récompense “Le Click” de Fost Plus.

Cependant, les résultats ne se sont pas concrétisés. Les déchets sauvages n’ont pas diminué, mais augmenté de 14 %, pour atteindre 22 641 tonnes de déchets sauvages ! (rapport de l’agence flamande pour la gestion des déchets OVAM, mesure effectuée en 2019 et rapport publié en 2020. L’OVAM publiera prochainement les chiffres des déchets sauvages pour 2021).

Exemples allemands et norvégiens

“Nous encourageons les gouvernements régionaux à adopter les meilleures pratiques des systèmes de consigne norvégien et allemand. Ces pays atteignent des taux de retour très élevés pour des coûts de système faibles”, indique l’Alliance pour la Consigne.

En Allemagne, grâce à la consigne, la présence de canettes a chuté à seulement 0,03 % des déchets sauvages. La facilité d’utilisation en Norvège et en Allemagne est le facteur de réussite le plus important pour le système de consigne. Ce système de consigne, qui existe déjà en Belgique pour certaines bouteilles en verre réutilisables comme la bière, fonctionne très bien et peut constituer une base solide pour une extension aux canettes et aux bouteilles en plastique.

Un système de consigne belge

“Le temps des projets pilotes est terminé”, déclare l’Alliance pour la Consigne : “Il est maintenant important que les gouvernements régionaux déterminent dans les prochaines semaines, et en collaboration avec les associations de consommateurs, les organisations environnementales, les villes et communes et le monde des affaires, comment ils vont mettre en place le système et cela le plus rapidement possible.”

L’Alliance pour la Consigne appelle également la ministre wallonne de l’environnement Céline Tellier (Ecolo) et le ministre bruxellois de l’environnement Alain Maron (Ecolo) à mettre en œuvre les engagements pris sur la consigne dans les accords de coalition wallon et bruxellois. Cela afin que, d’ici 2025, un système de consigne efficace soit introduit dans toute la Belgique et garantisse un environnement plus propre.

L’Alliance pour la Consigne

L’Alliance pour la Consigne représente 1250 partenaires belges et néerlandais, dont 212 villes et municipalités flamandes, 127 villes et communes wallonnes et des centaines d’associations et d’entreprises. Depuis 2017, elle demande aux gouvernements néerlandais et belge d’introduire rapidement la consigne afin de réduire drastiquement et rapidement le nombre de bouteilles en plastique et de canettes dans la nature. Le gouvernement néerlandais a répondu à cette demande en instaurant la consigne sur les petites bouteilles en plastique à partir de juillet 2021 et sur les canettes à partir du 1er janvier 2023.

Une grande majorité des citoyens est favorable à l’introduction de la consigne: 74 % dans le sondage de Test-Achats et 9 Limbourgeois sur 10 dans le sondage du quotidien de la province du Limbourg. Le sondage GfK a montré un soutien de 82% des Belges et qu’une majorité d’électeurs de chaque parti politique y est favorable.